Societe Concert interdit : Awadi tourne en dérision le Préfet de Dakar

Le préfet de Dakar, Mor Talla Tine, a tout bonnement décidé d’interdire la  tenue du concert pour la limitation des mandats. Événement qui devait avoir lieu ce samedi 17 septembre dans un hôtel de la place. Une décision que ne comprend pas un des initiateurs de cet événement, Didier Awadi. Ce dernier, invité de l’émission Grand Jury sur la RFM, estime que les motifs évoqués par les autorités ne sont pas acceptables.
 
Pour rappel, le Préfet a évoqué un risque de trouble à l’ordre public. «Sauf qu’on est dans un lieu privé, peut-être, que c’est trouble à l’ordre privé, ironise Awadi. Je ne sais pas moi…, je ne connais pas trop le droit. Je ne suis pas allé longtemps à l’école, donc il y a des choses que je ne comprends pas, je ne dois pas être très intelligent de trouver des accidents en plein dans ce grand hôtel de Dakar avec toute la sécurité qu’il y a. Je ne vois pas le type d’incident que l’on pouvait créer». 
Poursuivant, Awadi a tourné en dérision la décision préfectorale : « C’est un petit concert de même pas 400 places. Il n’y avait même pas de buzz, personne n’était au courant dans le Sénégal et grâce à notre attaché de presse, désormais (Le préfet de Dakar), le monde entier est au courant de ce concert pour la limitation des mandats en Afrique ». 
Pour rappel, ce concert pour la limitation des mandats en Afrique, devait réunir une dizaine d’artistes panafricains dont Meiway. Le patron d’AfrikaJom Center, Alioune Tine, faisait également partie des initiateurs.  D’ailleurs le refus de la demande (autorisation de concert) lui a été adressé.

3 Commentaires

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici