Maroc-Algérie, l’impossible conciliation?

Le roi du Maroc a surpris, le 6 novembre, en proposant un « dialogue direct et franc » à son voisin algérien, avec proposition d’un mécanisme conjoint pour « dépasser les différends ». L’histoire des relations entre les deux pays, tendues, reste complexe.