L’UE fustige le processus de révision constitutionnel au Burundi

L’Union européenne ne cache pas sa désapprobation du processus de révision constitutionnelle en cours au Burundi. Un référendum doit se tenir dans dix jours pour permettre au président Nkurunziza de rester au pouvoir jusqu’en 2034. La cheffe de la .