Gabon-Mali : Entrée payante

La Fédération gabonaise de football (Fegafoot) a décidé de faire payer l’entrée au stade pour le match Gabon-Mali, le 17 novembre à Libreville, comptant pour la 5e journée des éliminatoires de la Coupe d’Afrique des nations (Can) 2019. Une décision diversement appréciée par le public.

Quelle sera l’affluence au stade le 17 novembre 2018 ? © Gabonreview

 

Les dernières victoires des Panthères semblent avoir remis les choses à l’endroit s’agissant de l’accès au stade. Contrairement au dernier match du Gabon, l’accès au stade pour la rencontre du 17 novembre à Libreville sera bien payant. Le Gabon défiera le Mali pour la 5e journée des éliminatoires de la Coupe d’Afrique des nations (Can) 2019.

Dans les affiches publicitaires du match, révélées le 12 octobre, la Fédération gabonaise de football (Fegafoot) communique sur la billetterie. Il s’agit notamment des différents points de vente et les prix des billets fixés à 2000, 3000 et 5000 francs CFA. «Tous au stade pour pousser les Panthères à la victoire», a incité la Fegafoot.

Lors de l’opposition face au Soudan du Sud, comptant pour la 3e journée des éliminatoires, le comité exécutif de la Fédération gabonaise de football (Fegafoot) avait décidé de la «gratuité de l’entrée au stade pour toute la population à l’occasion de cette rencontre décisive». A ce moment-là, le Gabon était mal embarqué dans cette campagne éliminatoire, et la fédération souhaitait consolider «la relation du public avec son équipe nationale».

Jouant son rôle de 12e homme, le public avait répondu massivement présent au stade pour soutenir la sélection nationale qui l’avait emporté (3-0). A Djouba, au Soudan du Sud, le Gabon s’est également imposé (0-1), se relançant complètement dans le groupe C où il est désormais 2e derrière le Mali. Un regain de forme que la Fegafoot souhaite rentabiliser, en faisant logiquement payer l’entrée au stade.

Toutefois, la décision est diversement appréciée sur les réseaux sociaux, notamment. «Parce que nous sommes 2e de la poule, vous faites maintenant payer les places ! Vous êtes sérieux ? Au moment où le stade a besoin d’affluence vous venez faire une boulette pareille ! Bon sang ne découragez pas les gens. Revoyez cela et faites en sorte que l’accès soit gratuit», a commenté un internaute sur la page Facebook de la Fegafoot.

D’autres, plus catégoriques, préfèrent suivre le match à la télévision, anticipant une éventuelle désillusion ou pour éviter les tracasseries du «voyage» aller-retour vers le stade. Au milieu de ces deux positions, il y a heureusement ceux qui comptent acheter les billets pour aller soutenir leur équipe nationale. Le stade de l’Amitié sera-t-il plein le 17 novembre ? Ou alors les tribunes seront-elles clairsemées ? Réponse dans quelques jours.

Partager :

Cliquez pour partager sur WhatsApp(ouvre dans une nouvelle fenêtre)Cliquez pour partager sur Facebook(ouvre dans une nouvelle fenêtre)Cliquez pour partager sur Twitter(ouvre dans une nouvelle fenêtre)Cliquez pour partager sur Skype(ouvre dans une nouvelle fenêtre)Cliquez pour partager sur Google+(ouvre dans une nouvelle fenêtre)Cliquer pour imprimer(ouvre dans une nouvelle fenêtre)

En savoir plus sur :